Saison actuelle
La saison des neiges, ou saison de la nuit dans le nord du monde. La neige recouvre la terre et la nuit quasi-perpetuelle couvre le septentrion.
Littoral azur d'Ovkianos

Voir les messages sans réponses

Littoral azur d'Ovkianos

Ādega« et, jusqu'au soir, résonnent les cris des marins du port » Toujours en effervescence, Ādega est le principal lieu de commerce maritime. Tout s'y déniche, à condition de posséder une bourse pleine. Attention à celle-ci, d'ailleurs ; les vols sont aussi fréquents que l'envol d'une mouette ! Le meilleur moyen de visiter la cité est encore de se promener sur de petites embarcations - silencieuses et maniables, elles offrent un confort indéniable sur les célèbres canaux d'Ādega.
0
0
Plages« les amoureux y oublient le temps » Tantôt calmes, tantôt bondées lors de quelques festivités, les plages et leur sable immaculé sont une destination prisée par les rêveurs. Souvent, la mer rejette des trésors oubliés, au grand ravissement des promeneurs qui les découvrent en déambulant.
0
0
Marches« compter jusqu'à deux, ouvrir les yeux et découvrir le monde abrité par les vagues » À l'ombre d'immenses rochers, un escalier visiblement abandonné pénètre les eaux tumultueuses de Mahāsāgara. Quiconque y pose son regard réalise qu'il a sous les yeux le seul moyen sûr de rejoindre les cités marines. De temps à autre, un individu s'y arrête pour observer l'étendue aqueuse en songeant à la beauté légendaire des villes du-dessous.
0
0
Dune de Pratane« sous le soleil brûlant apparaît la silhouette, lointaine, de l’océan » À une heure de cheval - au nord de Trieste - se cache un étrange trésor du patrimoine Ovkian : sa dune. Celle-ci, à l'orée d'une forêt de pins, se dresse vers les cieux et y demeure depuis de longs siècles. Immuable, elle émerveille les voyageurs qui passent à proximité.
0
0
Autres villes« loin du concert donné par les mouettes et des embruns marins, Ovkianos, le vrai » Nombreux sont ceux qui traversent Ovkianos sans en connaître l’étendue ; pourtant, quelques fourmilières n’ont rien à envier à la célèbre Ādega. Les plus proches côtoient le bord de mer et offrent une vision sur l’onde à couper le souffle, tandis que les autres tranchent le paysage provençal. Ces dernières profitent d’un calme tout relatif et d’une existence à la douceur insoupçonnée. Ici, le temps ne paraît pas avoir d’emprise et les années succèdent aux jours dans la joie et la bonne humeur.
0
0
Annonce globale: Fermeture d'Osa'alia
556
0

le Sam 11 Fév - 17:04 par Rani Thistleheart Voir le dernier message
rédigé par Rani Thistleheart
174
2

le Jeu 29 Déc - 0:07 par Rani Thistleheart Voir le dernier message
rédigé par Rani Thistleheart
Annonce globale: [ Sondage ] Nos régions ont du talent
226
1

le Lun 19 Déc - 20:51 par Invité Voir le dernier message
rédigé par Invité
Revenir en haut 
Sauter vers: