Saison actuelle
La saison des neiges, ou saison de la nuit dans le nord du monde. La neige recouvre la terre et la nuit quasi-perpetuelle couvre le septentrion.
» Sois belle et tais-toi ♛ Lexah

 :: Les petits papiers :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

» Sois belle et tais-toi ♛ Lexah

avatar
Lexah Di Iakoubovitch
Future impératrice consort
Messages : 21
Date d'inscription : 23/11/2016
Profession : Futur Impératrice consort x Apprentie médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 23 Nov - 16:03
Personnage
Derrière l'écran
✥ Prénom : Lexah.  
✥ Nom : Di Iakoubovitch.
✥ Âge : 22 ans.
✥ Région d'origine : Nuilyiens.
✥ Localisation actuelle : Ypsokhrisòs.
✥ Emploi/statut : Apprentie médecin, Fille du Duc Di Iakoubovitch.
✥ Orientation sexuelle : Bisexuelle.
✥ Situation amoureuse : Fiancée.
✥ Familier : Tim, Eclectus parrot, de couleur rouge et violet.
✥ Sang pur : Homme-bête, Dragon de Komodo, Famille (très anciennement) native de la forêt Rhivarion.

✥ Pseudo : Jean-Michel.
✥ Age : Jean-Michel.
✥ Autres forums : Jean-Michel.
✥ Ce que t'aimes dans la vie : Crapaud.
✥ Personnage sur l'avatar : OC ♀ | A la turtlequeen
✥ Code du forum :  (mais malheureusement, j'ai qu'un frère ) validé by bbavdy
✥ Une parole pour finir ? : bsx

Apparence et personnalité


Elle reste là. Silencieuse, souriante, droite. Parce que c'est ainsi qu'elle a été élevée. Ainsi que l'on voulait que soit représentée la féminité chez les Di Iakoubovitch. Sois belle et tais toi. Sois respectable et n'oublie pas. Toute sa naissance, toute son éducation, tous. Rien ne lui appartient. Si elle existe, si elle est là aujourd'hui. Là à la place qui lui à été dictée, en haut de cette montagne qu'est la noblesse, au périple de la vie. Tout cela a été orchestré, arrangé bien avant qu'elle n'est pu mettre pied sur cet univers. Qu'importe ce qu'elle aurait pu désirer, qu'importe ce qu'elle aurait pu souhaiter pour une simple année, Lexah n'avait pas son mot à dire. Toute sa destinée n'était qu'une histoire déjà écrite, écrite pour le bon plaisir d'un patronyme.

Alors elle appréciait. Parce qu'au final, elle n'en voyait pas de problème. Lexah aimait ce qui lui était destinée, Aerhan était la vérité ; la seule chose qu'elle ne pouvait qu'exiger. Ainsi, elle souriait de pleines dents, reflétait cette joie ardente qui lui brûlait son cœur. Elle était ce genre à demander, toujours, encore. Même si ça ne l’intéressait pas, parce qu'elle possédait déjà tout. Mais elle voulait toujours plus, toujours l'inutile. Sa chambre n'était qu'un simple débarras qui lui permettait de dormir dans d'autre lieu qui n'était pas les siens. En vérité, ces demandes capricieuse n'était que fourberie, parce que Lexah avait peur. Peur du monde et de la nuit, de ces moments de silence qu'elle n'arrivait pas à supporter seule.

Mais maintenant rien n'est plus ; l'enfant souriant et rieur ne fait que suivre à la lettre son éducation. Elle sourit juste. Écoute simplement. Attend. Enregistre. Comprend. Mais elle n'indique rien, ne semble rien dire si ce n'est pas nécessaire. Parle d'une voix douce et rassurante, calmement. Elle ne paraît plus rien, brisée de l'intérieur. Froide et rempli d’amertume, elle n'est plus aussi rayonnante.

Alors elle vit dans un orgueil donné, dans une affabulation imaginée, dans une rancune énigmatique. Elle subit une haine constante dans cette incapacité à former son deuil. Deux ans. Deux ans qu'elle est là, promise à cet homme qui lui ressemble tant. Deux ans qu'elle n'arrive pas à supporter, à ignorer. Alors, elle continue ce qu'elle avait entreprit auparavant. Bien que maintenant, maintenant cela ne sert plus à rien. A quoi bon cela sert-il qu'elle cherche à devenir médecin. Maintenant que sa raison n'y est plus. Mais pourtant, à elle futur impératrice on la laisse. On la laisse dans cette histoire. Parce que chacun sait que tôt ou tard elle devrait aussi abandonner cet apprentissage semblant si superflu.

Ainsi, lorsqu'on évoque Lexah, lorsqu'on la voit marcher, lorsqu'on l'entend parler. On ne voit que ce qu'elle doit être. Une futur duchesse, mariée au futur empereur. Peut-être semble-t-elle bien trop intelligente pour ce rang qui lui sera offert, mais en vérité elle n'est là que pour le compléter. Lui qui était si ignoré, lui qui n'avait pourtant rien avant. Lui qui n'avait en aucun cas été éduqué pour atterrir à une telle position. Lexah est celle qui paraît être le plus à même à le compléter. Parce qu'au fond, malgré tout, il est impossible que cette enfant si loyale, si remplit de confiance et de bienfaisance puisse avoir disparu. Alors même si ils semblent adorer s'ignorer aux yeux du monde, personne ne cherche mot à redire.

Du moins, parce qu'ils ignorent. Ils ne savent pas que ces deux là explosent. Qu'elle explose. Que tous ses sentiments qu'elle n'évoque pas, qu'elle n'exprime pas. Lorsqu'elle fini par être seule avec le prince, c'est lui qui reçoit. Et cela sera toujours lui. Parce que tout est de sa faute. Alors elle est là, face à lui, comme elle était enfant avec Aerhan. Franche, enfantine, spontanée, extravertie. Vraie.

Sauf que non.

Elle explose.

R e j e t t e .

orgueilleuse ; douce ; compliquée ; silencieuse ; sombre ; introverti ; confiante ; inconstante ; souriante ; intelligente ; instruit ; semble froide et hautaine ; énigmatique ; gentille ; bienveillante ; spontanée ; courageuse ; jalouse ; émotive refoulée ; rancunière ; capricieuse ; sarcastique ; autoritaire ; susceptible ; loyale.

♛ Lexah ne dispose d'aucun caractéristique de bête vraiment apparent. Si ce n'est ses yeux de couleurs marrons/jaunes étranges, sonnant comme les yeux de reptile. Cependant, lorsqu'elle est vraiment en colère ou énervée par rapport à quelque chose, ses yeux transmettent beaucoup plus son appartenance au dragon de komodo étant donné qu'ils deviennent totalement ceux de la bête. Elle ne dispose d'aucune écailles sur sa peau pâle, cependant si jamais elle oublie de se couper les ongles vraiment court, ces-derniers sont exactement ceux de l'animal qu'elle représente. Elle possède une chevelure mi-longue à la couleur brune foncé, donnant par moment, aux reflets de lumière l'impression d'être d'un noir féroce. Lexah a souvent été comparée à sa mère bien que son visage ressemble en tout point à celui de son paternel. Sous ses allures fines, son corps est bien entretenue et dépasse étroitement le mètre soixante-dix. Par ailleurs, Lexah c'est déjà transformée environ trois fois en dragon de komodo, mais autant son apparence que la transformation en elle-même l'envoyant au lit pour quelques jours, Lexah ne se transforme que très rarement.

Histoire

Lexah était de ces enfants dont la naissance avait été prévu depuis des années. La famille Di Iakoubovitch avait d'un accord commun décidé de lier leur famille avec la royauté des Den Lautadan. La chose était simple ; étant donné que l'aîné des Duc était déjà promit pour un autre mariage avec une autre famille de sang-pur, leur second enfant serait celui destiné à rejoindre la famille royale.

Si il s'agissait d'une fille, elle épouserait le Dauphin, Aerhan Den Lautadan et serait donc vouée à devenir la futur impératrice de Ypsokhrisòs. Et si il s'agissait d'un garçon, celui-ci épouserait l'une des fille bâtarde de l'empereur, qui était pourtant considérée par la haute société comme une enfant directe. Ainsi, la naissance de Lexah fut un signe de joie unanime. Élevée comme une demoiselle bonne sous tout les rapports, elle était déjà hautement considéré. Passant une grande partie de son éducation en compagnie du garçon qu'elle devait épousé afin que ces derniers développent une certaine attirance l'un envers l'autre. Attirance existante qui fut bien plus profonde que l'on aurait pu l'imaginer. Aucun refus dans ce mariage ne pouvait se faire ressentir.

Leur petit monde tournait autour d'eux, Lexah essayant pendant son éducation de se rapprocher de son futur beau-frère qui semblait pourtant totalement réticent à une bonne entente avec elle. Bien sûr, elle en avait été attristée, ne comprenant pas pourquoi ce garçon qui ressemblait tant physiquement à son frère donnait l'impression de la détester. Mais, elle savait qu'elle ne pouvait rien y faire après tout. Et le temps passait, ils grandissaient. Laissant apercevoir un mariage lors des vingt-deux ans de la demoiselle.

Pourtant, c'est ainsi qu'est fait le monde. Une absence de bonheur et de perfection. Aerhan avait contracté une étrange maladie. Rien de mortel ni dangereux à vrai dire, il était juste beaucoup plus sensible à certains microbes. Rien de dangereux. Mais cela avait suffit à Lexah pour lui donner l'envie d'apprendre cette triste médecine qui ne pouvait rien faire pour lui, espérant qu'un jour, elle pourrait lui redonner une santé parfaite. En vérité, il s'agissait là d'un caprice comme tant d'autre. Parce qu'il semblait évident qu'une fois impératrice, elle n'aurait plus vraiment la possibilité d'exercer ce qu'elle souhaitait.

Jusqu'à l'anniversaire des vingt-cinq ans du cadet Den Lautadan. Ce jeune garçon si discret qui ne voulait pas t'approcher. Lui qui avait demandé un étrange cadeau maritime à son grand-frère, à l'homme qu'aimait Lexah. Et Aerhan était partit, seul en plein milieu de la nuit. Secrètement pour aller chercher lui-même le cadeau tant désiré part son jeune frère. Il n'y avait aucun risque, oui. Aucun problème en vérité à ce que le Dauphin parte pour cette quête. Mais il n'en était rien. En vérité bien avant son départ,  Aerhan était tombé faiblement malade. Légère fièvre presque oublié, malaise auprès du lac. Noyade.

Tout un monde c'était alors écroulé. Brisant les fiançailles de Lexah. Fiançailles renouvelées avec Ildan Den Lautadan par demande de l'empereur, parce qu'il ne voyait personne d'autre auprès de ce fils qu'il n'appréciait pas. Elle était maintenant fiancée à l'homme qui avait causé la perte de la seule personne qu'elle aimait. Lui qui avait été l'élément déclencheur de cette descente en enfer pour son simple caprice d'anniversaire. Lui qui lui ressemblait pourtant tant physiquement. Ce garçon si craintif et timide qui était devenu le pire des héritiers possible. Lui avec laquelle Lexah devait dorénavant passer sa vie. Lui qu'elle ne pourrait jamais accepter.

Leur mariage avait alors été fixé pour les vingt-quatre ans de Lexah. Et elle ne pouvait pas se permettre de refuser. Jamais. Alors tant pis. Elle jouerait son rôle. Serait une épouse digne de ce nom pour le nouveau Dauphin, parce que c'est en cela qu'elle avait été faite. Elle agirait comme on lui avait toujours dit. Mais en vérité, si elle devait vivre en enfer. Elle n'y tomberait pas seule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 23 Nov - 17:53
Invité
Bienvenue !

Sup' Jean-Mich!    Bienvenue chez nous! ♥️ J'ai hâte de voir ce que tu nous réserves, hue.

Si tu as des interrogations, tu peux toujours te référer au guide du débutant, à la FAQ ou bien encore aux différents ouvrages de la bibliothèque.

D'ailleurs, est-ce que tu as lu le règlement, le contexte ainsi que les informations sur les groupes ? Tu pourrais probablement y trouver les parties du code nécessaire à ta validation.

Si tu as encore des questions après la lecture, n'hésite pas non plus à nous MP, nous serons ravis d'y répondre !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexah Di Iakoubovitch
Future impératrice consort
Messages : 21
Date d'inscription : 23/11/2016
Profession : Futur Impératrice consort x Apprentie médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Nov - 19:10
Merci Fyra, Jean-Mich toujours là pour vous servir. Et cela, même si il se cache derrière ce nom si long et grotesque

Du coup eheh, j'ai fini ma
F I C H E.
Bon, j'ai aucune honte d'avoir bâclé mon histoire omg mais normalement j'ai mit les éléments le plus important ET J'AI MAL A LA TETE MTN. je

m e u r s

bref. voilà. Merci d'avance pour la correction, validation ou jsp quoi en espérant que tout sera bon et que ça sera cool à lire quand même
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 17/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Nov - 23:34
Pas validation !

Alors, alors, ma poule. Té belle étou, mais tu le sais déjà donc je ne m'attarde pas à ce sujet. J'aime l'idée du paraître plutôt qu'être ; c'est fidèle à ce que l'on attend des femmes et hommes de la noblesse. Par contre... En fé, je vais avoir un gros soucis avec l'apparence physique liée au varan. Que ses ongles deviennent des monstres si elle ne les coupe pas, if you want.
En revanche, ses cheveux qui changent de nuance en fonction de si l'animal est proche de la surface ou non, c'est... impossible ? À la limite, si le Varan était un Caméléon (et encore, il change de couleur à cause de son habitat, pas d'une humeur) ça pourrait être plausible, mais pas là. Comme souligné dans la FAQ, il n'y a plus du tout de magie à Osa'alia, si ce n'est les champs de blé qui deviennent aussi luisants que des lucioles et quelques autres bêtises du genre. Les créatures humanoïdes restent relativement normales. Je ne dis pas que tu ne peux pas lui faire les tifs mauves ou quoi. Seulement qu'il faut te fixer sur une couleur. Après, que ses cheveux soient noirs dans... le noir, à la limite. :meurt:
Alors, pour les avatars, on ne te bloque pas parce qu'on sait que ce sont des oc - et d'expérience, on sait que c'est casse-tête de trouver des images sur ces personnages-là - mais... ses cheveux ne prennent pas vingt centimètres dans la nuit, d'accord ? ;; Parce que sur les unes, sa crinière est aux épaules et mauvâtres, tandis qu'à l'autre noire et longue. Alors essaye peut-être te t'arrêter sur l'une ou l'autre. Mais si vraiment tu tiens aux deux, je souhaites seulement que tu restes cohérente, c'est tout.  

Pour ses prunelles, je suis assez intriguée. Qu'est-ce que tu entends quand "ils deviennent totalement ceux de la bête" ? Le Varan a des yeux complètement noirs, donc Lexah a les billes toutes sombres lorsqu'animée par un sentiment fort ? Ça c'est plus par curiosité personnelle, tu n'as pas besoin de rajouter quoi que ce soit dans ta fiche.

Essaye peut-être de te relire un peu, il y a quand même quelques petites fautes que tu peux aisément corriger. <: Rien de méchant, mais c'est plus sympathique de lire avec un minimum d'erreur, j'pense que c'est surtout parce que t'es malade, tout ça. soigne-toi bien bichette. >w<
Du reste, j'aime beaucoup. L'histoire est vraiment triste. Pauvre Lexah, quoi...   Perdre son aimé, et se retrouver fiancée à celui qui a causé sa perte ! C'est juste triste. Espérons qu'ils aient malgré tout un bel avenir ensemble. ♥️

Courage, c'est la dernière ligne droite !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aïva
Elle taille les oreilles en pointes
Messages : 151
Date d'inscription : 20/11/2016
Race : altara
Localisation : ke'elawyr
Profession : institutrice volontaire
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Nov - 23:58
Validation !

- a la flemme de switcher de compte -
breffeu. T'as tout réglé comme demandé. Du coup, j'te file ta couleur et tu peux aller frapper câliner Ildan. ♥︎

Tu peux désormais aller recenser ton avatar, faire ta fiche de liens si tu le désires, ouvrir un journal pour tenir tes rps à jour et aller demander un rp.

En te souhaitant une belle aventure dans le monde d'Osa'alia !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ella × sois belle et tais toi
» TUK ► sois forte et tais toi.
» Tais toi et sois belle ! [Libre ]
» Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]
» Cara Anderson - Sois beau et tais toi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Osa'alia :: Les petits papiers :: Fiches validées-
Sauter vers: