Saison actuelle
La saison des neiges, ou saison de la nuit dans le nord du monde. La neige recouvre la terre et la nuit quasi-perpetuelle couvre le septentrion.
Leim - Fiche

 :: Les petits papiers :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Leim - Fiche

avatar
Leim
Sculpteur vagabond
Messages : 12
Date d'inscription : 20/12/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Déc - 21:15
Personnage
Derrière l'écran
✥ Prénom : Leim
✥ Nom de clan : Il vient du clan Ishka qui doit être disparu à présent.
✥ Âge : 23 ans
✥ Région d'origine : Rhivarion
✥ Localisation actuelle : Sur les routes aux alentours de Nui pour l'instant~
✥ Emploi/statut : Sculpteur, vagabond
✥ Orientation sexuelle : Bisexuel
✥ Situation amoureuse : Célibataire
✥ Familier : Aucun familier pour l'instant.
✥ Sang pur/sang mêlé : Sang mêlé, son père était un homme bête de type loup.
✥ Pseudo : Amand
✥ Age : 18 ans
✥ Autres forums : Pleiiiins d'autre 'w'
✥ Ce que t'aimes dans la vie : Dessiner, grapher, écrire, lire ~
✥ Personnage sur l'avatar : Fenris - Dragon Age
✥ Code du forum : Bouffé par Fem! ♥
✥ Une parole pour finir ? : Impossible de laisser passer un forum aussi beau *^* Et voilà, enfin une fiche complète o/

Apparence et personnalité


Leim possède un physique qui se remarque assez facilement au milieu des foules. Enfin, avec toutes les sortes de fantaisie qui existe a Osa'alia, pas sur qu'il se fasse autant remarquer au final. La seule chose qui pourrait éventuellement intriguer certaine personnes sont ses tatouages distingués par de longs traits blancs qui s'étalent sur tout son corps. On peut distinguer que ces traits se finissent au niveau de son menton. Ces tatouages lui viennent de sa tribu et en particulier de son père qui a tenu à les mettre en place, peut être une sorte de signe pour que Leim n'oublie jamais sa famille et ses origines. Dans tous les cas, pour Leim ses tatouages font partie de lui. Possédant des cheveux blancs et fins qui forment un contraste avec sa peau matte, on peut aussi constater que Leim possède des yeux gris.

Si on pourrait croire que la couleur de ses cheveux n'est pas naturelle à cause de ses sourcils noirs, il n'en est rien, Leim a bien hérité de cette couleur naturellement, de son père pour être plus précis, qui était un homme bête de type loup. Pour le reste, on peut noter que Leim possède une taille moyenne de 1mètre70 pour un poids adapté a cette taille. Il ne porte pas spécialement de vêtement voyant, se distinguant par le port de vêtements aux couleurs assez sombre et chaudes. Niveau accessoire, Leim ne s'encombre pas vraiment d'accessoire, il faut dire que s'il fait des achats, il privilégiera le côté pratique à l'accessoire. Par cela, on pourra clairement constater que parmi ses matériaux, Leim garde avec lui quelques sculptures qu'il revend ainsi que son matériel qui lui sert a pratiquer sa passion, soit des petits couteaux.

Quand on le décrit comme ça, on pourrait croire que Leim n'est pas quelqu'un de très souriant qui a tendance a beaucoup s'amuser. Il est vrai que Leim est assez sérieux, il sourit assez peu, mais au moins quand il sourit, c'est sincère. Si ça peut vous rassurer, malgré le côté sérieux de Leim, cela ne veut pas dire qu'il est méchant, bien au contraire ! Leim a le cœur sur la main. Il aura bien du mal à passer a côté de quelqu'un dans le besoin. Il estime qu'il est de son devoir de porter secours a quelqu'un dans le besoin, qu'importe les origines de celle-ci. Pas naïf non plus, il arrive assez bien a démasquer quand on lui ment où qu'on essaie de le manipuler.

S'il a la chance de pouvoir décerner ce genre de manœuvre assez facilement, il faut savoir que Leim n'arrive pas à mentir. Quand il essayera de mentir, cela se sentira à des kilomètre, soit, parce que le plus souvent, il hésite, il se répète et il fait beaucoup de pause dans ses phrases. Soit parce qu'il s'invente des excuses bidons complètement improbable. Oui, c'est le côté maladroit de Leim qui se distingue a travers ce simple défaut (ou qualité?) Pour le reste, Leim est assez débrouillard, il demandera très peu l'aide de quelqu'un et si par hasard il serait amener à demander de l'aide a une personne, il se sentirait obligé de lui rendre la pareil.

Bref, apprêtez-vous à voir Leim collé a vos basques jusqu’à ce qu'il trouve un moyen de racheter sa dette si vous l'aidez. C'est une question de fierté. Leim tient à sa fierté, d'ailleurs, cela se voit car quand il reçoit une critique vis a vis de ses sculptures, il fera tout pour contredire celui qui l'a prononcé, le plus souvent en faisant une œuvre complètement différente pour la lui montrer ensuite. Leim est un bosseur, un peu perfectionniste sur les bords, si vous vous avisez de critiquer ses œuvres, vous l'aurez bien compris, vous l'aurez encore sur le dos jusqu'à ce qu'il sente que vous êtes satisfait et que vous revenez sur votre avis.

Têtu, il sera donc difficile de détourner l'attention de Leim lorsqu'il a quelque chose en tête. Passionné par les arts, il serait le genre de personne à s'arrêter dans la rue pour observer les artistes de rue et apprendre de leurs art. Curieux, très curieux même, s'il rencontre une personne d'une origine différente, il se définira comme un ''vagabond à la recherche de savoir'' et il vous posera pleins de questions futile ou non. Leim n'est donc pas associable, bien au contraire, si on pourrait le qualifier de sérieux, c'est parce que quand il commence à sculpter, plus rien autour de lui existe, il est enfermé dans sa bulle, mais en dehors, il est plutôt du genre a aller vers les autres et a faire attention a ce qui se passe autour de lui.

Pour finir, on peut préciser que Leim n'est pas du genre à faire la fine bouche, il aime tout, mais il aura une préférence pour la viande. Ce que Leim pourrait détester par-dessus tout, ce serait l'eau dans le sens où il ne sait pas nager et où il craint encore de faire le grand plongeon. Leim n'est pas inquiet à ce sujet, il apprendra un jour, quand il sera prêt.

Histoire


« Le nom »

''Leim'' c'est le dernier souvenir qui lui reste de sa mère. Ils étaient peu dans le clan, trop peu. Voilà des années déjà que ce clan tombait dans la déchéance, il n'y avait plus beaucoup de membres. Son père était l'un des derniers. Beaucoup ne comprenaient pas la décision qu'avait eue ce couple en donnant naissance a un bébé qui de toute façon ne verrais que l’extinction de leurs clans. Défaitiste, personne n'avait éprouvé leur désir d'avoir un enfant. Comme si ce n'était pas suffisant, comme si le monde entier était contre cette naissance, la mère de Leim avait perdu la vie en lui donnant naissance. Les dieux non plus n'avaient pas approuvé ce choix, en voilà la conséquence. Son père aurait pu en vouloir à Leim, mais il savait que ce n'était pas de la faute de cet enfant, c'était simplement eux qui avaient été trop égoïste dans leur désir de fonder une famille.

Comme pour obéir aux dernières volontés de sa femme, le père de Leim, Saûl, décidait de prendre seul en charge son fils. Leim faisait ses premiers pas en sa compagnie et quand bien même on le regardait avec pitié, il ne s'en souciait pas, il était bien trop jeune pour cela. La première chose que Saûl apprendra à Leim sur sa passion pour la sculpture, ce sera d'écrire son prénom sur un morceau de bois. Leim ne pourra jamais oublier les paroles qu'aura prononcées son père en lui apprenant ''Ceci est ton prénom Leim, garde le bien en mémoire, il est le seul présent qu'aura pu t’offrir ta mère.''

« Le cœur »

Les années s'écoulent et Leim grandit, il attendra ses 7 ans et dans le clan, d'autres enfants de son âge grandiront. Ils sont peu, ils sont souvent désapprouvés comme Leim, mais la plupart ont encore leurs mères. Tout le monde sait qu'a terme, ces enfants feront comme la plupart des autres enfants nées avant eux, ils partiront à la recherche d'un clan plus grand en quête d'une vie meilleure. Chaque année, le même constat est fait, il y a plus de morts que de naissance, plus personne ne se fait d'illusion. Leim ne se rend pas encore compte, il est trop occupé à observer la première élue de son cœur, Phyllis pour s'occuper des problèmes sérieux du clans. 

C'est durant cette période qu'il se remettra sérieusement a la sculpture. Il suivra les conseils de son père et il sculptera pour la première fois la roche. Il aura beaucoup de mal, mais son père sera à côté de lui pour l'aider. Beaucoup d'ancien du clan désapprouve la passion ''futile'' de Saûl pour la sculpture mais lui n'y fait pas attention. Il ignore et il préfère transmettre cette passion à son fils. C'est le cœur léger que Leim offrira un cœur de pierre qu'il aura sculpté lui-même a sa bien aimé Phyllis. Elle l'acceptera, il pensera avoir gagné son cœur mais il se trompera lourdement, il s'en rendra compte en retrouvant son cœur de pierre par terre au milieu des buissons. 

Dégoutté, Leim préférera apprendre la chasse avec son père.

« Sa mère »

Première déception amoureuse mais aussi première interrogation sur sa vie. Leim grandit encore au côté de son père et il aura 10 ans quand il lui demandera pour la première fois des informations sur sa mère. Son père la décrira comme la plus jolie des femmes, le regard nostalgique, la voix a la fois douce et triste, Leim l'écoutera sans l'interrompre une seule fois. Captivé par le discours de son père, il se sentira à la fois triste de ne pas l'avoir connu et heureux d'en apprendre plus sur cette femme. C'est en gardant l'image d'une femme borné, fier et loyal qu'il sculptera à nouveau. Il ne se basera que sur les descriptions de son père pour sculpter une sculpture a l'image de sa mère.

Ça lui prendra un mois à finir son œuvre, il y aura mis tout son cœur. Il ne la donnera pas celle-là, il se contentera simplement de la poser au pied d'un arbre, un grand arbre, le plus grand des alentours pour rendre hommage a sa défunte mère. 

« Sa famille »

Il sera difficile pour Leim de vivre son adolescence avec le manque d'une mère. Si lui sent un vide causé par le manque de présence maternelle, les autres enfants de son âge eux trouvent qu'il a bien de la chance. ''Toi au moins, tu l'as pas toujours sur ton dos à s'inquiéter pour ta santé ou a t’appeler pour tel ou tel raison !'' Voilà ce qu'entendra beaucoup Leim, mais il ne comprendra jamais le sentiment qui a animé ces mots. Leim ne comprendra pas. Il a déjà 14 ans mais il sent bien que les paroles des autres adolescents rêvant de liberté, de richesse, de sortir du clan et de s'éloigner de leurs parents ne l'atteigne pas. Leim n'arrive pas à être d'accord avec lui. Il se sent même obligé de rester aux côtés de son père qu'il sent un peu plus affaibli chaque jour.

Son père n'est pas dans un très bon état, a force, le temps passe et il vieillit, il n'est plus vraiment l'homme dynamique qu'il était. Leim chasse pour deux, il reste à ses côtés, il a peur, peur de cette réalité qu'il le rattrape chaque jour. Son père sent bien la peur et l'inquiétude dans son regard. Saûl n'a plus qu'une idée en tête, rassurer son fils. Il va quitter ce monde lors de la prochaine saison Talvi qu'il décédera en essayant de sculpter un présent pour son fils. Leim découvrira l'image de sa mère, de son père le serrant dans leurs bras sur cette sculpture. C'est les larmes aux yeux qu'il fera face a cette dure réalité, il est désormais seul. 

« L'arbre »

Le clan estime que Leim est assez grand pour se prendre en charge. Le jeune homme de 16 ans s'est peu à peu remis de la perte de son père. Il reçoit parfois de l'aide de certaines autres familles du clan pour subvenir a ses besoins. Quand bien même il reçoit de l'aide, cette aide reste purement primaire. Leim a bien compris qu'il ne pourra plus espérer recevoir l'amour de son père, il n'est plus là pour lui en donner. Il se rend rapidement compte que beaucoup de ses pairs se décident à partir loin de ce clan où finalement plus personne n'est vraiment unis. Leim commence peu à peu a comprendre ses pairs, mais lui ne part pas.

Chaque jour, il se rend au pied de cet arbre, ce même arbre où il aura posé la sculpture de sa mère et plus tard la sculpture que lui aura confectionner son père, comme pour leur rendre hommage, Leim passe des heures au pied de cet arbre à méditer calmement sur son avenir. Il lui arrive de penser à partir, mais il ne sent pas encore prêt a découvrir le véritable monde. Au delà de ces arbres, il sait qu'il y a d'autres contrés, mais il sait aussi que les Viridiens ne sont pas les bienvenues. Il hésite, il prendra finalement sa décision à ses 18 ans.

« Le monde »

18 ans déjà et son clan n'est plus que l'ombre de lui-même. Si a la naissance de Leim le clan possédait encore assez de personne pour être encore considéré comme telle, aujourd'hui, les trois-quarts de ses membres sont des anciens, bien décidé a rester. Leim ne se sent plus du tout à sa place. Il suivra le chemin de ses pairs en quittant le clan, commençant son long voyage. Plus rien ne le retient et Leim se sent curieux de découvrir ce qui se cache derrière cette immense forêt. Il veut trouver de nouvelles inspirations pour ses sculptures qu'il utilisera a terme comme moyen de subsister a ses besoins. Laissant son imagination travailler, il sculptera une sorte de carte géographique sur une pierre, a la sortie de la forêt. Cette carte symbolisant les nombreux espoirs qu'il place dans ce voyage.

Leim ne s'inquiète pas vraiment de ce que peuvent penser les autres peuples de lui, il veut simplement comprendre leurs coutumes. Peut-être bien plus ouvert que ses pairs, il se sent prêt à découvrir d'autres coutumes. Ne s'étant jamais vraiment sentis a sa place dans son clan depuis son enfance, Leim espère sûrement découvrir le moyen de trouver sa véritable place dans ce monde.

« L'étoile »

Aujourd'hui, Leim a 23 ans, cela fait depuis bien longtemps qu'il a abandonné son clan et qu'il s'aventure sur les routes de Osa'alia. Il parfait ses sculptures et il essaie de vivre grâce a cela en les vendant dans les grandes villes pour pas-grand-chose. Il lui arrive aussi de chasser ou de demander de l'aide, mais cette dernière possibilité est plus rare, risquant de briser sa fierté qu'il a acquise pendant toutes ces années. Au final, la même chose revient chaque soir en dormant face aux étoiles, Leim ne se lasse jamais de cette vue. Si avant elles étaient caché par les arbres, aujourd'hui il a la joie de les voir dans tous leurs ensembles. C'est donc dans une vie de vagabond que Leim se sent satisfait pour l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aïva
Elle taille les oreilles en pointes
Messages : 151
Date d'inscription : 20/11/2016
Race : altara
Localisation : ke'elawyr
Profession : institutrice volontaire
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Déc - 21:21
Té bô.
Jetem plein beaucoup et j'espère que tu te plairas chez nous ! N'hésite pas si tu as des questions.

EDIT : OMG OMG OMG MAIS J'T'AVAIS PAS RECONNU. REBIENVENUE BIBICHE. OMG.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 21 Déc - 2:29
Invité
Validation !

Hey, rebienvenue par ici. ♥ Content de te revoir dans le coin et de voir ce bel éphèbe sur le forum, huehuehue! Ralah, elle a mauvais goût Phyllis. Moi je l'aurais chéris son petit cœur sculpté! Enfin, je te valide. ~

Tu peux désormais aller recenser ton avatar, faire ta fiche de liens si tu le désires, ouvrir un journal pour tenir tes rps à jour et aller demander un rp.

En te souhaitant une belle aventure dans le monde d'Osa'alia !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fiche Technique de Minami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Osa'alia :: Les petits papiers :: Fiches validées-
Sauter vers: