Saison actuelle
La saison des neiges, ou saison de la nuit dans le nord du monde. La neige recouvre la terre et la nuit quasi-perpetuelle couvre le septentrion.
Blood on my name ∆ Kaan

 :: Les petits papiers :: Les p'tites perles du bonheur :: Fiches de liens Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Blood on my name ∆ Kaan

avatar
Kaan
Frère du Purgatoire
Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Race : Sang Pur – Puma
Localisation : Souvent à Væli ☼
Profession : Voleur – Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 31 Déc - 0:56


KaanEst-ce que c'est du vol si ça a déjà été volé ?Vingt-six ansPansexuelVoleur, parfois mercenaireNatif de Ke'elawyrcourageux & rusé & séducteurpossessif & fourbe & butéSang pur – pumaA de nombreuses cicatrices + des rayures sous les yeuxVal Nunh Final Fantasy (m) Le Loup et l'Agneau ▬ Tout chez toi ne me donne qu'une envie : te foutre en l'air. À moins que ce ne soit l'inverse ? (f/m) Le Chat et la Souris ▬ Moins violent que le lien précédent mais pas moins amusant pour autant. Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis, tu vois ? (f/m) La fourmis et la cigale ▬ Tu es cette personne que je peux abuser jusqu'à la lie, dont je peux allègrement profiter lorsque je recherche de petites mains pour accomplir un certain méfait. À moins que tu ne sois celle à qui j'ai rendu service et qui a malencontreusement oublié de me rendre la pareille ? Je ne te lâcherai pas : pas tant que je ne t'aurai pas curé jusqu'à la moelle des os en guise de dédommagement ! (f/m) Le corbeau et le renard ▬  Alors toi... tu es parvenu à me voler quelque chose qui m'est cher, sans forcément que je ne comprenne comment. Si tu t'amuses à me faire chanter, tu peux être certain que cela fonctionnera... mais à ta place, je ferai attention à ce que la situation ne s'inverse pas. (f/m) Les lapins ▬ Vous êtes principalement des amant(e)s. Vous pouvez être des prostituées de Vaeli ou de simples vagabond(e)s rencontré(e)s en chemin. Libre à vous d'être sincères ou non, de profiter de la situation ou non, mais le point de départ reste le même... (f/m) Le Lièvre et la Tortue ▬ Tout vient à point à qui sait attendre, n'est-ce pas ? Pourtant, avec toi, ma patience est mise à rude épreuve. Je ne peux m'empêcher de vouloir te concurrencer, rivaliser avec toi et te dépasser. Que ce soit sur ton domaine de prédilection ou quelque chose que l'on a mutuellement choisi, prends garde, la défaite risque d'être un gage particulièrement amer ! (f/m) L'ours en peluche ▬ Lorsque la pression monte et qu'elle fait dégueuler toutes mes émotions au passage, lorsque la solitude devient une compagne pesante, je sais que je peux compter sur toi pour me détendre et me sentir apprécié sans forcément tomber dans une dimension plus charnelle. Tu fais partie de ces rares personnes à qui je montre une facette de moi plus faible et moins assurée. (f/m) L'avare qui a perdu son trésor ▬ Toi, tu n'as pas de chance. Tu as subi plusieurs de mes vols sans pouvoir me mettre la main dessus et il semblerait que ce fait ait cultivé ta rancœur à mon égard... mais prends garde : parce que si je suis au courant que mes agissements te courent sur le haricot, je ne prendrai que davantage de plaisir à les perpétrer ! Tu peux me détester ouvertement si cela te chante et même aller jusqu'à me vouloir du mal. (f/m) FDP ▬ Tu es comme moi, un membre des frères du purgatoire. Nous sommes collègues, mais ce petit mot ne signifie pas que je t'apprécie pour autant. Plus ton grade est élevé, moins j'aurai envie de te respecter... Il ne reste plus qu'à voir qui matera l'autre en premier ? À moins que je n'ai choisi de te prendre sous mon aile le temps que tu te fasses ton propre nid, empêchant ainsi les autres de trop de défigurer...Résumé de l'histoire : Kaan, de son ancien prénom Askaywen, est né entre les murs de la prison d'Ardmaen. Sa mère étant une criminelle, on lui a retiré son môme pour le refourguer aux religieux du village qui l'ont élevé durant une bonne dizaine d'années. Devant néanmoins porter la lourde réputation de sa génitrice, il finit par fuir Ke'elawyr et se renomme en vue d'entamer une nouvelle vie. Il traverse Rhivarion puis Nui, où il demeure trois bonnes années dans le village de Bhavya, avant de terminer à Vaeli dont il tombe immédiatement amoureux. Attiré par le crime et les sensations fortes, il devient bien vite un voleur itinérant reconnu et entre chez les Frère du Purgatoire aux environs de ses vingt ans, désireux d'agrandir son carnet d'adresses et de venger la mort de sa mère d'adoption...  (en cours)Entre chien et loup ♦ feat. Saym Tarod
(en cours)Il y a des silences qui en disent long [...] ♦ feat. Rani Thistleheart
(en cours)Grasping reality ♦ feat. Veik
(terminé)Titre du rp ♦ feat. Prénom Nom
(abandonné)Titre du rp ♦ feat. Prénom Nom

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaan
Frère du Purgatoire
Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Race : Sang Pur – Puma
Localisation : Souvent à Væli ☼
Profession : Voleur – Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 31 Déc - 0:56
J'ai un caractère de merde mais un cœur énormeSaym A. Tarodintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Veikintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Edwin A. Weissintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Rani Thistleheartintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.EvLes orphelinsSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Leimintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.A. Séraphin de Carheilintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Zora Maloranintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaan
Frère du Purgatoire
Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Race : Sang Pur – Puma
Localisation : Souvent à Væli ☼
Profession : Voleur – Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 31 Déc - 0:57
+2
À vous c:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [1500 pts] blood axes
» Liste Blood Ravens (BA) Cypher Table #3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Osa'alia :: Les petits papiers :: Les p'tites perles du bonheur :: Fiches de liens-
Sauter vers: